Carlos Alfonso Corral
États-Unis, Mexique, 75 min
Première suisse

À El Paso, ville frontalière américaine, une communauté marginale survit en dépit de l’abandon dans lequel l’a laissé le système politique. Se tenant avec empathie au plus près de ses personnages, Carlos Alfonso Corral délivre un témoignage brut et puissant et se fait le porte-parole de ces clochards célestes. 

Il y a près de dix ans, Carlos Alfonso Corral, cinéaste et photographe mexicain, a traversé le pont qui sépare les villes de Ciudad Juarez et El Paso, pour documenter les communautés marginales vivant du côté américain de la frontière. Laissé.e.s en partie à l’abandon par le système politique, ces sans-abris survivent tant bien que mal, errant entre la rue et le centre d’accueil. Rompu.e.s habituellement à rester dans l’ombre, le film leur offre un espace d’expression inédit, rendu possible par la confiance mutuelle qu’ont su s’accorder le réalisateur et cette communauté. Sans misérabilisme ni voyeurisme et n’éludant rien de la cruauté de leur quotidien, Carlos Alfonso Corral se tient avec empathie au plus près des corps de ses protagonistes. Quant à eux.elles, les sans-logis se livrent totalement face à la caméra et nous adressent avec force une forme de poésie frontale désespérée, allant puiser au plus profond de leurs espoirs et colères. Prenant les traits d’un film noir social, Dirty Feathers délivre un témoignage brut et puissant et se fait le porte-parole passager de ces clochards célestes.

Tom Bidou

Bande-annonce

Forum 2021

Pour poser des questions au cinéaste, rejoignez le chat youtube ici!

Q&A Dirty Feathers | Carlos Alfonso Corral

Durée
75 min
Année
2020
Pays
États-Unis, Mexique
Section
Latitudes
Première
Première suisse
Langues
anglais, espagnol
Sous-titres
anglais, français
Production
Roberto MinerviniPulpa FilmsCarlos CorralAnemic PicturesDenise DoradoDedo Studio
Contact de vente
Manuela BuonoSlingshot Filmsmanuela@slingshotfilms.it+393476273390