Marie Voignier
France, Chine, Cameroun, 71 min
Première mondiale

L’implantation de commerçant.e.s africain.e.s à Canton est un phénomène récent, dont Marie Voignier rend compte à travers les portraits croisés de Jackie, Julie, Shanny venues monter leur commerce sur place. Au milieu de l’accumulation monstrueuse des marchandises sur les marchés sans fin de la mégapole, le film suit ces entrepreneuses africaines aux prises avec l’économie globalisée chinoise.

Après avoir réalisé deux films au Cameroun (L’Hypothèse du Mokélé Mbembé et Tinselwood), la plasticienne Marie Voignier s’est intéressée à des entrepreneuses africaines venues monter une affaire commerciale en Chine. Originaires de Douala et de Lagos, Jackie, Julie et Shanny font partie des milliers d’Africain.e.s installé.e.s à Canton, plus ou moins légalement, toléré.e.s et parfois harcelé.e.s par les autorités. Elles passent leur temps à négocier avec les commerçants locaux la fabrication de sapes « originales » ou à fouiller les monceaux de marchandises qui s’accumulent dans les marchés labyrinthiques de la mégapole chinoise, « copies originales » destinées elles aussi à être expédiées par containers entiers vers les ports du continent africain. Construit à la manière d’un huis-clos sans dehors, NA China enregistre une série d’échanges entre « égaux » qui viennent nuancer le cliché d’une Afrique dominée et néo-colonisée – réalité que le film ne méconnaît pas – à travers le portrait de ces « femmes puissantes » (Marie Ndiaye) évoluant au coeur de la globalisation économique.

Emmanuel Chicon

Durée
71 min
Année
2020
Pays
France, Chine, Cameroun
Section
Compétition Internationale Burning Lights
Première
Première mondiale
Langues
français, anglais, chinois, x-igb
Sous-titres
anglais, français
Production
Eugénie Michel Villette
Contact de vente
Eugénie Michel Villetteeugeniemichelvillette@lesfilmsdubilboquet.fr+33660549068

Compétition Internationale Burning Lights

→ Tous les films