Como el cielo después de llover

Mercedes Gaviria
Colombie, 76 min
Première mondiale

Après des études à l’étranger, Mercedes retourne en Colombie pour travailler sur le prochain film de son père, le célèbre Víctor Gaviria. Oscillant entre admiration et reproche, Mercedes construit un journal intime qui va par-delà les conflits familiaux, questionnant la place des femmes dans le milieu du cinéma encore fortement imprégné par la logique du patriarcat.

Après des études de cinéma à l’étranger, Mercedes rentre en Colombie pour travailler sur le prochain film de son père, Víctor Gaviria, l'un des réalisateur.rice.s les plus célèbres du pays. Elle rejoint l’équipe du tournage de La mujer del animal, une fiction sur une femme qui subit des violences sexuelles. Ce retour au pays devient pour elle, une traversée bouleversante qui rouvre des blessures latentes depuis des années. En parallèle du tournage, Mercedes démarre une recherche personnelle, qui porte autant sur l’écriture cinématographique que sur les rapports de famille. Plongeant dans les images d’archives familiales, elle s’interroge sur le rôle joué par son père et sa mère au fil des années, pour maintenir cette structure patriarcale qui fit de lui un grand cinéaste, et d’elle une femme sacrifiée. Basculant entre admiration et reproche envers ce père écrasant, Mercedes Gaviria construit un journal intime, qui va par-delà les conflits familiaux, pour questionner la place des femmes dans le milieu du cinéma encore fortement imprégné par la logique du patriarcat.

Elena López Riera

Bande-annonce

Durée
76 min
Année
2020
Pays
Colombie
Section
Compétition Internationale Burning Lights
Première
Première mondiale
Langue
espagnol
Sous-titre
anglais, français
Production
Jerónimo Atehortúa Arteaga
Contact de vente
Jerónimo Atehortúa Arteagajeronimo@invasioncine.com+573112377723

Compétition Internationale Burning Lights

→ Tous les films