Až přijde Válka

Jan Gebert
République tchèque, Croatie, 76 min
Première suisse

Vu de l'extérieur, et si on ignore ce qui se passe en Slovaquie, on pourrait facilement croire que Peter profite des avantages de la vie d'un jeune européen lambda. Il vit chez ses parents, va à l'université et sort avec une très jolie fille. Toutefois, le tableau est incomplet. Sa vraie vie est ailleurs. Peter est le chef d'un groupe paramilitaire appelé « Slovenskí branci » qui recrute des centaines d'adolescents slovaques avec l'approbation tacite des autorités du pays. Bien sûr, tout le monde ne peut pas rejoindre ce groupe. Il faut aimer les armes, les uniformes et évidemment, détester les réfugiés, les étrangers, les Roms et les Africains. L'objectif du groupe: se préparer à la guerre qui va fatalement arriver, tôt ou tard. Tandis qu'à « Slovenskí branci », les autres s'amusent, Peter prépare son avenir en politique. Le film pose une question : comment un groupe paramilitaire fasciste accède-t-il au pouvoir ? Un tableau effrayant et incroyablement détaillé de la montée en puissance des discours xénophobes, alors que les passants acclament des racistes qui marchent au pas de l'oie.

Giona A. Nazzaro

Bande-annonce

Durée
76 min
Année
2018
Pays
République tchèque, Croatie
Section
Latitudes
Première
Première suisse
Langue
slovaque
Sous-titre
anglais, français
Production
Radovan SíbrtHanka KastelicováDana Budisavljevic