Nul homme n'est une Île

Dominique Marchais
France, 96 min
Première Internationale

« Aucun homme n'est une île, complet en soi-même, [il] est (…) une partie de l'ensemble » écrivait le poète anglais John Donne, inspirateur du nouveau film de Dominique Marchais, qui prolonge et approfondit une réflexion entamée avec Le Temps des grâces (2009), enquête documentaire consacrée au devenir des campagnes françaises. Le cinéaste regarde comment, des deux côtés des Alpes (Sicile, Grisons, Autriche), des femmes et des hommes réinventent, à leur échelle, dans les vacuoles des sociétés post-industrielles, des modalités de gouvernement horizontales et collectives. Lors d'une séquence tournée au Palazzo Publico de Sienne, une historienne détaille ainsi un triptyque du XIVe siècle, dans lequel, pour la première fois, « des citoyens sont figurés ». Le peintre visionnaire, sur un mode allégorique, voulait édifier ses contemporains sur la nécessaire solidarité entre classes, en vue du « bien commun ». Chacun à leur manière, le fondateur d'une coopérative agricole sicilienne ou un architecte suisse allemand, sont les héritiers contemporains de cette idée. Des défricheurs qui bâtissent, discrètement, un avenir désirable.

Emmanuel Chicon

Durée
96 min
Année
2017
Pays
France
Section
Latitudes
Première
Première Internationale
Langues
français, italien
Sous-titres
anglais, français
Production
Mélanie GerinPaul Rozenberg
Contact de vente
Théo Lionelt.lionel@docandfilm.com+33142775687