Storie del dormiveglia

Luca Magi
Italie, 68 min
Première mondiale

En italien, « dormiveglia » désigne cet état flou entre l’éveil et le sommeil, dans lequel il est difficile de distinguer le rêve de la réalité. Dans la périphérie d’une ville italienne, des personnes sans-abris sont accueillies dans un centre de nuit. Rostoom est un lieu suspendu : entre ses murs, il n’y a pas d’espace, pas de temps.
La nuit, près d’un feu ou sous de faibles lumières électriques, les voix de ceux qui veillent se confient à la caméra de Luca Magi, dans un exercice d’intimité extrême où la parole devient une forme de rêverie fantomatique propre à la « dormiveglia ». Un chant polyphonique qui rythme l’attente de ces individus privés d’avenir.
Stories of the Half-Light est un film profondément politique, qui regarde avec une dignité militante ceux qui sont habituellement représentés comme de maigres silhouettes, des gens sans corps, des gens sans noms. Ces hommes et ces femmes se réapproprient ici un territoire qui seul leur appartient : celui des rêves.

Elena López Riera

Bande-annonce

Durée
68 min
Année
2018
Pays
Italie
Section
Compétition Internationale Longs Métrages
Première
Première mondiale
Langue
italien
Sous-titre
anglais, français
Production
Claudio Giapponesi
Contact de vente
Claudio Giapponesiclaudio@kine.it+393315701223

Compétition Internationale Longs Métrages

→ Tous les films