Diagonale du vide

Guillaume Ballandras
France, 27 min
Première mondiale

La diagonale du vide est cette ligne imaginaire qui relie en France le Nord-Est au Sud-Ouest du pays et traverse des zones où la densité de population est la moins élevée du pays. Quelques champs parsemés de pylônes élec- triques, des quartiers résidentiels anonymes aux alignements de mai- sons identiques, des zones commerciales à l’infini, des villes fantômes de la consommation, et des routes qui semblent ne mener nulle part dessinent cet espace.
Au détour de ces «non-lieux» incongrus, on croise quelques personnages à la dérive dans ces paysages saturés, où l’on confond le proche et le lointain, où la frontière est, à l’instar de cette diagonale, ligne rigoureuse, celle que l’homme a dessinée dans son esprit. Mais dans cet univers rigide et rectiligne, le moindre mouvement fait événement. Tout peut alors arriver et c’est l’absurde jaillissant à chaque instant de jeux de cadres ou par éclats de bruitages qui permet de s’échapper. Comme chez Jacques Tati, à qui les accélérations des personnages ou les voix recalées en postsynchronisation sont empruntées, c’est l’intrusion qui provoque la vie.
Madeline Robert


Bande-annonce

Durée
27 min
Année
2016
Pays
France
Sections
Compétition Internationale Courts Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Marcello Cavagna
Contact de vente
Marie-Anne Camposmacampos@grec-info.com+331 44 89 99 50

Compétition Internationale Courts Métrages

→ Tous les films