Godine koje su pojeli lavovi

Boro Kontic
Bosnie-Herzégovine, 60 min

Pendant la guerre d’ex-Yougoslavie, des journalistes, professionnels et amateurs, ont rendu compte du conflit d’une façon partisane en manipulant l’information et en faisant une œuvre de propagande et de diffusion de la haine raciale. Quinze ans après, le cinéaste, qui a accumulé des articles et des images témoignant de cette pratique, part en voyage pour voir ce qu’ils sont devenus.

Pendant la guerre, qui de 1991 à 1995 a ravagé l’ancienne Yougoslavie, de nombreux journalistes, professionnels et amateurs, ont rendu compte du conflit d’une façon partisane en manipulant l’information et en faisant une œuvre de propagande et de diffusion de la haine raciale. Quinze ans après, l’Association des Journaliste Serbes Indépendants intente un procès aux responsables de ces actes, aussi coupables que les militaires et les hommes politiques ayant perpétré les massacres et encouragé le nettoyage ethnique. Le cinéaste, qui pendant des années a accumulé des articles et des images de télévision témoignant de cette pratique (parfois bizarres et drôles, dans leur folie, parfois effrayantes), part en voyage pour Belgrade, Zagreb, Sarajevo et Podgorica, pour trouver des réponses aux questions qui le hantent : Où sont aujourd’hui les pionniers locaux du reportage de guerre ?, Se rappellent-ils de cette époque?, Qu’éprouvent-ils face à leurs mensonges ? Le voyage tombe vite «au coeur des ténèbres».

Luciano Barisone

Durée
60 min
Année
2010
Pays
Bosnie-Herzégovine
Section
Focus Bosnie
Langue
bosniaque
Production
Aldin Arnautović

Focus Bosnie

→ Tous les films