Arnaud des Pallières
France, 20 min

Sur des images composant un espace mental et physique, plusieurs voix s’installent et créent un récit complexe. L'une d'elle parle du chaos, d'autres lisent des rédactions d’écoliers ou racontent l’histoire d’un miroir du Diable tombé sur la Terre. Une dernière se penche sur la théorie des couleurs selon Aristote. Une réflexion sur la militance menée par l’intelligence poétique et philosophique de des Pallières.
Des oiseaux, les lumières industrielles de la nuit, un jeune ouvrier essayant de faire démarrer sa mobylette, un enfant qui nous regarde, une usine. Sur ces images composant un espace mental et physique, plusieurs voix engagent un récit complexe. L'une parle du chaos du monde, de toutes les voix isolées du passé et de l’avenir qui envahissent sa tête. D’autres lisent des rédactions d’écoliers ou racontent l’histoire d’un miroir du Diable tombé sur la Terre, tandis que la dernière voix se penche sur la théorie des couleurs selon Aristote. Entre temps, l’ouvrier se demande comment les commentateurs sportifs, habitués à observer minutieusement les gestes effectués par les athlètes, décriraient son propre travail. Ensuite, il part avec sa mobylette, évite un accident, s’énerve contre l’automobiliste qui lui a coupé la route, réfléchit sur l’oppression du travail. Aussi l’intelligence poétique et philosophique de des Pallières questionne le sens de la militance dans le monde contemporain.

Luciano Barisone

Durée
20 min
Année
1994
Pays
France
Section
Atelier Arnaud Des Pallières
Langue
français
Production
G.R.E.C.

Atelier Arnaud Des Pallières

→ Tous les films