Arnaud des Pallières
France, 84 min

Un film en trois actes. Au seuil de la mort, le dernier survivant de la Shoah constate l’impuissance du témoignage. En faisant des recherches sur le camp de Drancy, une étudiante évoque la participation française à l’extermination des juifs d’Europe. Le capitaine d’un bateau remonte un fleuve où la civilisation disparaît et fait face à la barbarie. Un regard éthique sur l’histoire du XXe siècle.
Un film en trois actes. Au seuil de la mort, le dernier survivant de la Shoah constate l’impuissance du témoignage. En faisant des recherches sur le camp de Drancy, une étudiante évoque la participation française à l’extermination des juifs d’Europe. Le capitaine d’un bateau remonte un fleuve où la civilisation disparaît et fait face à la barbarie. Nourri d’influences littéraires (de « W ou le Souvenir d’enfance » de Georges Perec à « Au cœur des ténèbres » de Joseph Conrad), le film mêle passé, présent et futur en plongeant son récit dans la puissance mythique de l’histoire. « Une station du métro parisien porte le nom de Drancy Avenir. C’est une ironie ou l’inconscience de quelque administration ? Je ne sais pas. Mais de l’écart entre ces deux mots surgit une image, comme un avertissement ou une prophétie, une prophétie qui reconduirait au passé. Notre avenir contient le germe de la destruction du passé » (AdP). Regard éthique sur l’histoire du XXe siècle, Drancy Avenir livre en même temps une implacable réflexion sur notre présent.

Luciano Barisone

Durée
84 min
Année
1996
Pays
France
Section
Atelier Arnaud Des Pallières
Langue
français
Production
Cyriac AuriolPauline Duhault

Atelier Arnaud Des Pallières

→ Tous les films