Döttrar

Jenifer Malmqvist
Suède, Danemark | 2022 | 90 min
Première Internationale
Langue : suédois
Sous-titres : français, anglais

Sofia, Hedvig et Maja ont grandi avec le deuil ; elles n’avaient que huit, dix et seize ans lorsque leur mère a fait le choix de s’ôter la vie. Dans ce film sensible et gracieux dont les images s’étendent sur une dizaine d’années, Jenifer Malmqvist les accompagne avec attention pour poser des mots sur la perte, capturer la joie, le chagrin et le temps qui passe.

Sofia, Hedvig et Maja ont grandi avec le deuil, affectées à jamais par le suicide de leur mère, Catharina. C’est une blessure commune mais qui a été vécue différemment par les trois filles – âgées de huit, dix et seize ans lors de l’événement – ce dont Daughters témoigne avec une sincère sollicitude. La réalisatrice Jenifer Malmqvist a accompagné les trois sœurs, une première fois les deux années qui suivirent l’événement puis dix ans après, une manière de constater les évolutions et les permanences du deuil. L’idée puissante, la grâce du film, se révèle dans son refus de construire un récit linéaire. Parce que le montage alterne les vues des personnages entre plusieurs étapes de leur jeunesse, la parole se répand entre différents âges dans une même scène. Embrassant sans fausse pudeur la forme d’un mélodrame sensible, le film parvient à se saisir des apories du deuil, accompagnées par la permanence de la joie sororale. Daughters est une boule de coton humide, chagrine mais, sans aucun doute, solaire.

Pierre Guidez

 

Bande-annonce

Production
Margarete JangårdWG FilmHanna MarkkanenWG Film