Aleksandr M. Vinogradov
Belgique, 37 min
Première mondiale

Lorsque Floh, armée de son accordéon, entame sur la Grand-Place de Bruxelles une de ses chansons, c’est avec une énergie rugueuse. Elle porte en elle cet élan de rébellion, cette force d’aller à l’encontre d’un mouvement trop établi, «De ces voies toutes tracées dans lesquelles ont nous a mis », dixit sa chanson éponyme au film.
Floh vit à la marge, elle joue principalement à même le macadam et se col- tine le réel en pleine figure. La chanson est pour elle un cri, chanter, une lutte. Inscrites dans la pure lignée de la chanson réaliste, ses chansons sont un pansement pour notre âme mise à mal par le chaos dominant. Comme les chansons d’Edith Piaf, elle ancre ses textes dans la grisaille du quotidien, les tensions de notre société et les conflits du monde. Mais la poésie de Floh est également tissée de ses histoires personnelles et de ses rêves, mis en dessins, animés dans le film. La caméra du cinéaste, la suit, proche, à fleur de peau. Le monde apparaît alors en arrière plan, sombre et flou. La liberté de Floh est insaisissable comme une respiration, le souffle de l’accordéon qui s’emplit d’air avant de poursuivre sa route.
Madeline Robert                                              

Bande-annonce

Durée
37 min
Année
2016
Pays
Belgique
Sections
Compétition Internationale Moyens Métrages
Films W/O World Sales
Première
Première mondiale
Langues
français, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Aleksandr M. Vinogradov
Contact de vente
Aleksandr M. Vinogradovaleksandr.m.vinogradov@gmail.com+32485572308

Compétition Internationale Moyens Métrages

→ Tous les films