Kevin Jerome Everson
États-Unis, 70 min

Une jeune femme vit entre son travail, la peur de le perdre et la réalité de son environnement. Le réalisateur entremêle différents récits fragmentaires sur l’éducation, le paysage et le passage du temps. Le titre renvoie au papillon ‘Papilio troilus’, en anglais ‘Spicebush Swallowtail’, symbole de l’Etat du Mississippi, lui-même décrit comme le berceau de la vie.

Dans Spicebush, l’entomologie et la paléontologie donnent vie à une histoire des origines. Le titre renvoie au papillon ‘Papilio troilus’, en anglais Spicebush Swallowtail, symbole de l’Etat du Mississippi, lui-même décrit comme le berceau de la vie. Les fossiles symbolisent la coexistence du passé et du présent, tandis que le papillon incarne l’éternel cycle de la fin et du renouveau. De même, plusieurs modes de narration cohabitent, entre documentaire, ‘found footage’, fiction et expérimentation. Ces différents niveaux formels et narratifs s’entremêlent, avec en arrière-plan des éléments comme la fuite du temps, le paysage, les problèmes de l’éducation, ainsi que certains thèmes chers à Everson tels que l’obtention d’un emploi et le risque, ou la peur, de le perdre. Une petite fille, présente tout au long du film, évoque le chœur de la tragédie grecque, ou la conscience du cycle de la vie. Une promesse de renouveau et de renaissance. Blind Huber est une adaptation d’un poème de Nick Flynn, inspiré de la vie de l’apiculteur François Huber, tandis que Nectar, réalisé en collaboration avec William Wylie, propose une réflexion sur le pouvoir de séduction de la lumière, à partir de ‘l’Eumorpha pandorus’, un papillon commun dans le centre de la Virginie. Ces trois films offrent certaines des images les plus audacieuses et les plus soigneusement élaborées de l’œuvre d’Everson. Sa passion pour l’entomologie forme un sous-texte révélant une approche mythologique du processus de réalisation cinématographique. Ces films font également partie des œuvres d’Everson qui interrogent le plus les frontières traditionnelles entre les formes du documentaire, du film expérimental et du cinéma conventionnel. Le leitmotiv des insectes symbolise les mutations et les transformations perpétuelles de la vie conçue comme un cycle éternel de mort et de renouveau.

Giona A. Nazzaro (Traduction BMP Translations)

Bande-annonce

Durée
70 min
Année
2005
Pays
États-Unis
Section
Atelier Kevin Jerome Everson
Langue
anglais
Production
Kevin Jerome Everson

Atelier Kevin Jerome Everson

→ Tous les films