Julie Biro & Antoine Jaccoud
Suisse, 94 min
Première mondiale

En avril 1992, la guerre éclate à Višegrad (Est de la Bosnie-Herzégovine), séparant élèves serbes et bosniaques. 25 ans après, l’ex-directeur de l’école et la veuve de l’instituteur, tentent de réunir les camarades. Julie Biro et Antoine Jaccoud filment avec justesse les retrouvailles de cette génération sacrifiée, qui a brutalement quitté l’enfance dans un monde liquidé par les adultes.

Une Zastava jaune, achetée au début des années 1980, symbole roulant de ce qui était encore la Yougoslavie, parcourt un pays durablement divisé par un sanglant conflit ethnique (1991-1995). À Višegrad, dans l’Est de la Bosnie-Herzégovine, les enfants musulmans ont été séparés de leurs camarades serbes pour s’entasser dans des bus et partir, en avril 1992. 25 ans après, munis d’une photo de classe, Budimir, l’ex-directeur de l’école et Djamila, veuve de l’instituteur, prennent donc la route pour réunir les anciens élèves qui ont grandi au sein d’une génération sacrifiée, comme le dit Djordje devant la caméra de Julie Biro et Antoine Jaccoud. Retour à Višegrad est un voyage amer, qui se tient entre l’ombre portée d’un passé douloureux pour les protagonistes – voir la séquence où Mersiha cherche en vain la tombe de son grand-père dans la nuit – et la lumière ambiguë, celle où se confondent la joie des retrouvailles, la promesse d’un avenir commun, et une conscience endeuillée. Car Igor, Mirela, Mladen et les autres savent que leur enfance leur a été volée et qu’ils demeurent les héritier.ère.s inconsolé.e.s d’un monde disparu.

Emmanuel Chicon

Durée
94 min
Année
2020
Pays
Suisse
Section
Compétition Nationale
Première
Première mondiale
Langues
serbo-croate, x-scb
Sous-titres
français
Production
Elisa Garbar
Contact de vente
ELISA GARBARlausanne@louiseproductions.ch+4121 624 61 16

Compétition Nationale

→ Tous les films