Un peu, beaucoup, passionnément

Fabienne Abramovich
Suisse, 77 min
Première mondiale

Une nuit d’été, au bord de l’eau, des centaines de personnes, hommes et femmes, se sont retrouvées là. C’est Paris, les bords du Canal de l’Ourcq, au bassin de la Villette et c’est comme ça depuis de nombreuses années. On pique-nique, joue à la pétanque, prend un verre entre amis dans un flot de paroles enivrant, dans cette atmosphère si caractéristique des soirées d’été de la ville des amoureux.
Un peu, beaucoup, passionnément nous donne la possibilité d’arpenter les quais, au fil de l’eau, de circuler d’un groupe à l’autre, au grès des discussions, de rencontrer des inconnus. Que les conversations soient sérieuses ou futiles, un seul sujet retient l’attention de la réalisatrice : l’amour, entre petits riens quotidiens et considérations philosophiques. Une dizaine de couples, amants ou amis s’épanchent très spontanément, sans se préoccuper de la caméra. On essaie ici de comprendre quelque chose du sentiment amoureux, d’expliquer l’émotion, le désir, de partager la relation intime, de défendre l’amour comme une expérience empirique. On parle rationnellement du plus irrationnel des sujets...

Madeline Robert


Bande-annonce

Durée
77 min
Année
2016
Pays
Suisse
Section
Helvétiques
Première
Première mondiale
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Fabienne AbramovichClaude-Evelyne Grandjean
Contact de vente
Claude-Evelyne Grandjean et Fabienne Abramovichinfo@metametalproductions.ch+41763198063

Helvétiques

→ Tous les films