Le cercle des noyés

Pierre-Yves Vandeweerd
France, Belgique, 71 min

Mauritanie. Entre 1987 et 1994 plusieurs prisonniers politiques passent de terribles années de détention dans l’ancienne forteresse coloniale de Oualata, en plein désert du Sahara. Dix ans après, l’un d’eux, ayant survécu à la réclusion, à la torture, aux inimaginables conditions de cette vie, parle. Sur les paysages d’aujourd’hui, sa voix, calme, se répand. Dans l’évocation, la banalité du mal prend forme.

Dans les espaces vides d’une maison, la caméra glisse sur les murs, vers une porte ouverte, vers la lumière du jour. Hors-champ, une voix raconte les fragments d’une vie brisée, les événements terribles qui se sont produits en Mauritanie entre 1986 et 1994. Les images, elles, montrent les corps et les lieux d’aujourd’hui. D’un côté, des dissidents en conflit avec le pouvoir politique, des condamnations sans procès, l’humiliation et la violence de l’enfermement, la maladie, la mort. De l’autre, les rues de Nouakchott, les routes vers l’Est, le désert, les montagnes de Oualata, un fort converti en prison. Que l’on retrouve, au centre des récits, des matériaux oubliés, des personnes aux marges du monde, des bourreaux ou des victimes, des bobines d’un vieux film, ou des arbres qui n’existent que dans la mémoire, dans les films de Pierre-Yves Vandeweerd, l’ailleurs a toujours besoin d’un ici. Il y a là un présent filmé qui ne vit que dans l’absence, dans le non filmable. Le visible et l’invisible – pourrait-on dire – se doivent de prendre des voies différentes. Ainsi, ils ouvrent un troisième chemin dans le réel, celui que le cinéaste emprunte pour mieux capter des fragments de vérité.

Luciano Barisone

Bande-annonce

Durée
71 min
Année
2007
Pays
France, Belgique
Section
Atelier Pierre-Yves Vandeweerd
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Les Ateliers du LaziriCBACobra FilmsZeugma Films
Contact de vente
Michel David+33143870054

Atelier Pierre-Yves Vandeweerd

→ Tous les films