Richard Dindo
Suisse, France, 145 min

Fiction documentaire adoptant la forme d’une enquête menée peu de temps après la mort du poète, ce film ambitieux s’articule autour des écrits de Rimbaud et de témoignages de proches, tels que sa mère, sa sœur, un ami d’enfance, son professeur, et surtout son ami et amour Paul Verlaine. Une plongée dans l’œuvre du poète, avec l’histoire de France comme toile de fond.

Fiction documentaire adoptant la forme d'une enquête menée peu de temps après la mort du poète, ce film ambitieux s'articule autour des écrits de Rimbaud et de récits de proches – joués par des acteurs – tels que sa mère, sa sœur, un ami d'enfance, son professeur, et surtout son ami et amour Paul Verlaine. Une plongée dans la vie du poète – parfois errante et désœuvrée, emplie d'incertitudes –, avec l'histoire de France comme toile de fond, qui permet à Richard Dindo de s'engager dans une démarche extrêmement exigeante et aboutie quant à cet auteur qui le fascine : son sujet étant mort depuis 1891, il ne peut manifestement avoir recours à des témoignages réels et met en œuvre un dispositif fictionnel soutenu par des prises de vues – tournées en France et en Afrique – aussi évocatrices qu'en fin de compte insoumises. Loin d'une quête illustrative littérale, le réalisateur au contraire évolue librement dans le cadre qu'il s'est lui-même inventé : une déambulation poétique dans laquelle la figure omniprésente de Rimbaud est la seule à ne pas avoir de visage.

Durée
145 min
Année
1991
Pays
Suisse, France
Section
Maître du Réel
Langue
français
Production
Robert BonerRichard Copans

Maître du Réel

→ Tous les films