Claire Denis
France, 90 min

Révolutionnant le bitsuki, musique traditionnelle camerounaise, le groupe Les Têtes Brûlées entame en 1988 une tournée en France. À leur arrivée sur le tarmac, Claire Denis les attend avec quelques bouts de pellicule et sa caméra. C’est là le point de départ d’un voyage tumultueux aux côtés de musiciens à l’énergie électrique.

Voir le film pour la Suisse, la France, le Luxembourg et la Belgique

www.tenk.fr/fragments-dune-oeuvre/man-no-run.html

Voir le film pour les autres pays de l’Union Européenne et le Royaume-Uni

www.tenk.eu.com/fr/d/festivals/visions-du-reel-2020/man-no-run

 

Électrisant au possible le bitsuki - musique traditionnelle camerounaise - le groupe Les Têtes Brûlées entame pour la première fois en 1988 une tournée hors de son pays. Direction la France où les attend à leur arrivée sur le tarmac, Claire Denis avec quelques morceaux de pellicule et un enregistreur Nagra. De la bricole de la cinéaste couplée à l’esprit punk du groupe émane un film libre qui vagabonde au gré des pérégrinations des musiciens. Cette spontanéité de la mise en scène est perceptible dans le jeu qui s’installe entre la regardeuse et les regardés. Des fêtes aux rencontres, des concerts aux coulisses, des découvertes d’un territoire inconnu au mal du pays, tout y passe. Tout en se laissant guider par Les Têtes Brûlées, Claire Denis prend également soin de donner à voir le coeur de leur musique. Les multiples scènes de concerts qui parcourent le film laissent percevoir l’effet de sidération qu’a produit l’irruption de leurs sonorités sur le public. Devenu un groupe mythique sur lequel tout et son contraire s’est dit, Man No Run fait de ces hommes de simples immortels.

Tom Bidou

Durée
90 min
Année
1989
Pays
France
Section
Maître du Réel Claire Denis
Langue
français
Production
Casa Films

Maître du Réel Claire Denis