Talal Derki
Allemagne, Syrie, Liban, Qatar, 99 min
Première suisse

Dans Retour à Homs (2013), Talal Derki suivait deux jeunes dissidents anti-Assad entrés dans la résistance armée après les bombardements sur la ville. Il revient, cette fois au nord de son pays, dans la province d'Irbid contrôlée par le Front al-Nosra, branche locale d'al-Qaïda, avec une couverture : « photographe de guerre » affichant, pour sauver sa peau, une chaude « sympathie » pour les djihadistes et leur idéologie. Une fois les « soldats d'Allah » partis au front, il reste filmer, fidèle à sa méthode, en véritable témoin de l'intérieur de cet « héritage de la guerre », Abu Osama, et ses deux ainés, pré-adolescents, Osama et Ayman. Dans Of Fathers and Sons, Derki fait partager le quotidien de cette famille syrienne, accompagne les fils de ce père aimant – par ailleurs spécialiste des voitures piégées – jusqu'au camp d'entraînement pour jeunes combattants, et s'efforce, par le petit bout de la lorgnette du cinéma direct, de comprendre, sans jugement ni complaisance, ce qui pousse certains hommes à vouloir vivre sous la charia et l'imposer, au besoin par la force, à leurs semblables.

Emmanuel Chicon

Bande-annonce

Durée
99 min
Année
2017
Pays
Allemagne, Syrie, Liban, Qatar
Section
Grand Angle
Première
Première suisse
Langues
arabe, anglais
Sous-titres
anglais, français
Production
Ansgar FrerichEva KemmeTobias N. SiebertHans Robert EisenhauerTalal Derki
Contact de vente
Stephanie Fuchsstephanie@autlookfilms.com+43720346934

Grand Angle

→ Tous les films