Ross McElwee
États-Unis, 157 min

Quitté par sa petite amie, Ross McElwee décide de marcher sur les traces des soldats de l’Union menés par le général Sherman durant la guerre de Sécession, le premier exemple présumé de guerre totale contre la population civile. Mais ce projet sur la campagne de Sherman se heurte au désir du cinéaste de trouver un nouvel amour.

Conçu au départ comme un film sur la marche des soldats de l’Union menée par le général William Tecumseh Sherman à travers le Sud sécessionniste – une campagne militaire considérée aujourd’hui comme le premier cas de guerre totale contre la population civile –, Sherman’s March est peu à peu devenu une chronique des tentatives de Ross McElwee pour trouver un nouvel amour après s’être fait larguer par sa petite amie. Le film se transforme donc en une exploration sentimentale de la société complexe des Etats du Sud, où l’issue de la guerre de Sécession importe toujours. Il rencontre plusieurs personnes, dont Charleen (dont nous avons fait la connaissance dans le premier moyen métrage de Ross McElwee), qui veut à tout prix que Ross se fiance à une fille témoin de Jéhovah, et la superbe Pat Rendleman, qui espère décrocher un petit rôle dans un film de Burt Reynolds. Tous ces éléments contribuent à dresser un tableau extrêmement frappant où la vie de tous les jours, la sphère sociale et la dimension privée se combinent pour créer une structure extraordinaire d’émotions et de besoins.

Giona A. Nazzaro

Durée
157 min
Année
1986
Pays
États-Unis
Section
Atelier Ross McElwee
Langue
anglais
Sous-titre
français
Production
Ross McElwee

Atelier Ross McElwee

→ Tous les films