Ross McElwee
États-Unis, 110 min

Avec Bright Leaves, Ross McElwee aborde une partie de son histoire familiale en lien avec l’industrie du tabac aux USA, dans laquelle l’Etat de Caroline du Nord joue un rôle décisif. Grâce à son cousin John McElwee et au film Le roi du tabac de Michael Curtiz, le réalisateur découvre des détails de la vie de son arrière-grand-père qui auraient inspiré le mélodrame hollywoodien avec Gary Cooper.

Avec Bright Leaves, Ross McElwee s’attaque à la tradition du cinéma hollywoodien classique à travers le prisme de son histoire familiale. Il met en rapport la suprématie connue de l’Etat de Caroline du Nord dans la culture du tabac et le plaisir de filmer – « pour moi, faire des films, c’est comme fumer une cigarette », commente-t-il sardoniquement. Il est ainsi en mesure d’évoquer les liens de ses arrière-grands-parents avec l’industrie du tabac. Sa recherche sur des parents oubliés lui permet de découvrir une histoire sur la recette du tabac Bull Durham, volée à son arrière-grand-père par James « Buck » Duke. Il semble par ailleurs que la même histoire soit au cœur du mélodrame de Michael Curtiz Le roi du tabac, avec Gary Cooper et Lauren Bacall, comme le lui fait remarquer John McElwee, le cousin de Ross, avocat et collectionneur de films anciens. Les histoires collective et familiale s’entremêlent autour de celle du tabac et de la fumée, et dans laquelle l’Etat de Caroline du Nord joue un rôle que l’on ne peut ignorer.

Giona A. Nazzaro

Durée
110 min
Année
2003
Pays
États-Unis
Section
Atelier Ross McElwee
Langue
anglais
Sous-titre
français
Production
Linda MorgensternRoss McElwee

Atelier Ross McElwee

→ Tous les films