Seydou Cissé
Afrique du Sud, France, Belgique, Cameroun | 2021 | 90 min
Première suisse
Langues : français, espagnol, wolof, bambara
Sous-titres : anglais, français

Après leur traversée de la Méditerranée, trois hommes d’Afrique de l’Ouest sont protégés à distance par leurs marabouts. Depuis le Mali, Bakary accomplit les mêmes rituels pour rejoindre le « paradis » européen. Taamadenrévèle le rôle inattendu du smartphone, véritable gris-gris moderne, qui relie les protagonistes avec leurs racines spirituelles africaines dans l’exil.

Sur une place de Valence, Ouloulou, Baldé et Doucouré, migrants originaires de pays d’Afrique de l’Ouest, partagent leur infortune : ils sont le plus souvent saisonniers agricoles, vendeurs à la sauvette, exploités par ce « paradis européen » dont ils ont rêvé en traversant la Méditerranée. Même si ce dernier n’existe plus pour la plupart, ces Taamaden (“voyageurs”) continuent de croire qu’ils s’en sortiront en priant avec leurs marabouts restés au pays avec qui ils sont en contact quotidien par l’intermédiaire de leur smartphone, véritable amulette connectée.En contrechamp, Seydou Cissé filme Bakary, qui depuis le Mali, accomplit les rituels censés le protéger alors qu'il se prépare à tenter à nouveau le redoutable périple. Le cadre précis du jeune cinéaste malien, passé par Le Fresnoy, parvient à faire coexister à l'image les mondes matérialiste et animiste dans lesquels les personnages se meuvent avec fluidité. Inspirés par une spiritualité ancestrale qu'ils ont emportée dans leur maigre bagage, tel un imaginaire immense conjurant les frontières auxquelles ils ne cessent de se heurter.

Emmanuel Chicon 

 
2021, Taamaden
2012, Faraw ka taama

Bande-annonce

Production
Don EdkinsSTEPSTiny MungweSTEPSDieudonné AlakaTara GroupAurélien BodinauxNeon RougeAntoine DonnetNeon RougeEugénie Michel-VilletteLes Films du Bilboquet
Contact de vente
Don EdkinsSTEPSdon@steps.co.za+27832596437