Fit to Be Untied

Sandro Petraglia, Stefano Rulli, Silvano Agosti & Marco Bellocchio
Italie | 1975 | 135 min
Langue : italien
Sous-titres : anglais, français

Transgression majeure dans la représentation de la psychiatrie, Matti da slegare filme ses « fous » hors des murs, avec une éthique à rebours des visions sensationnalistes de l’asile. Le cinéaste refuse l’oppression grâce à la parole, avec le temps long pour méthode : contre l’internement, pour l’individu·e et pour l’intelligence collective.

Matti da slegare, c’est cet impressionnant film qui a su intégrer la méthode d’une avant-garde du cinéma de non-fiction de la fin des années 1960 – à savoir le perfectionnement d’un « cinéma direct » permis grâce aux nouvelles techniques de filmage : son direct, allégement du matériel de prises de vue – aux avancées théoriques de la psychiatrie moderne. En résulte pour les quatre filmeurs la maîtrise d’une méthode documentaire éthique qui prend pour point de départ les expériences de psychiatrie démocratique menées par Franco Basaglia. L’oppression de l’institution asilaire est combattue par le refus d’une vision sensationnaliste, déplaçant ses « fous » hors des murs, et prouvant, par la positive, combien il est vertueux de prendre en compte l’individu et sa complexité. Le temps long accordé à la parole et au discours permet de cerner en intimité les trois personnages du film (Angelo, Paulo et Marco), et écarte d’office toute possibilité de les réduire à leur symptôme. En voilà un projet farouchement politique. 

Pierre Guidez 

 

Invité d’honneur Marco Bellocchio

→ Tous les films