Gianfranco Rosi
Italie, 55 min

Gopal, un homme d'apparence fragile, promène sans relâche des touristes occidentaux d'une berge à l'autre du Gange. D'année en année, ce métier sous-payé l'a conduit à porter un regard désenchanté sur l'existence, tandis qu'il observe, songeur, les réactions des touristes face aux rites funéraires hindous. Jour après jour, la vie de Gopal suit lentement son cours, imperturbable parmi les flammes des bûchers qui s'élèvent dans le ciel et les gens qui honorent les morts avec respect. Pendant une journée, Rosi le suit sur son bateau, rencontre différents personnages qui affluent sur les berges du Gange. Parmi eux, un Italien, ancien hippie converti à l'hindouisme, partage avec lui ses opinions sur la vie et d'autres questions. Deux conceptions du monde se confrontent alors en silence. Boatman, filmé intégralement en noir et blanc et en 35 mm, marque le début d’une longue collaboration entre Rosi et son monteur Jacopo Quadri, tandis que le réalisateur se confronte aux contradictions inhérantes à la question de la vérité dans ce que l'on appelle le cinéma direct.

Giona A. Nazzaro

Durée
55 min
Année
1993
Pays
Italie
Section
Atelier Gianfranco Rosi
Langues
hindi, anglais, italien
Sous-titres
anglais
Production
Gianfranco Rosi

Atelier Gianfranco Rosi

→ Tous les films