194. Nahna, wlad al moukhayyam

Samer Salameh
Syrie, Liban, 90 min
Première mondiale

Samer a grandi en Syrie dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Moyen-Orient. En 2011, il est contraint de rejoindre l’armée de libération de la Palestine en Syrie, alors qu’à Damas, la révolution éclate. Il se met alors à filmer, puis ses amis à leur tour enregistrent tous les moments marquants de leur quotidien. D’une histoire personnelle, celle du réalisateur, sous forme de journal pêle-mêle, émerge peu à peu l’histoire d’un groupe d’amis, d’un quartier et d’un peuple apatride. Au gré des images volées au sein de l’armée, des scènes éclatantes de joie, des moments heureux, des témoignages de colère dans le tumulte des manifestations et de l’errance sur une terre aride à la recherche d’une échappatoire qui n’existe pas, le film avance vers une issue inéluctable. Le récit est d’abord intime et glisse naturellement vers une forme plus collective alors que les luttes, les départs et les pertes s’immiscent parmi les décombres du quartier de Yarmouk. La guerre apparaît dans toute son absurdité alors que ces jeunes (déjà protagonistes du film Les Shebabs de Yarmouk, primé à VdR en 2013) qui ont vécu dans ce pays en étrangers en subissent maintenant l’explosion meurtrière.

Madeline Robert

Durée
90 min
Année
2017
Pays
Syrie, Liban
Sections
Films W/O World Sales
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langue
arabe
Sous-titre
anglais, français
Production
Mohammad Ali Atassi
Contact de vente
Mohammad Ali Atassidirector@bidayyat.org+9613766632

Regard Neuf

→ Tous les films