Glückspilze

Verena Endtner
Suisse, 98 min
Première mondiale

A Saint-Pétersbourg, ville aux contours féeriques, 8500 enfants vivent dans la rue, chassés de leur foyer par des situations familiales rythmées par la violence et l'alcool. Accompagnant quatre d'entre eux, d'âges différents, ce film dresse un portrait cru de la société russe. D’autres horizons s’ouvrent toutefois, avec le cirque géré par Larissa, qui se charge de rendre un peu d’espoir et d’envies. 

A Saint-Pétersbourg, ville aux contours féeriques, plus de 8500 enfants vivent dans la rue, chassés de leur foyer par des situations familiales difficiles, souvent rythmées par la violence et l'alcool. Nastja et Mischa, 22 ans, Danja, 6 ans, et Igor, 11 ans pour diverses raisons sont de ceux-là. Verena Endtner les a suivis pendant un an, et ainsi fréquemment retrouvés à des moments charnières de leur existence, face à des décisions ardues et aux lourdes conséquences. Au coeur de cette histoire toutefois se trouve aussi le cirque Upsala, fondé par la généreuse Larissa, qui s'efforce avec enthousiasme et pugnacité de sortir ces enfants des rues et de leur marginalité, pour leur insufler de nouveaux espoirs et envies. Ce film plein de tendresse, accompagne le cirque en tournée en Suisse, et ces jeunes qui parfois trébuchent ou s'égarent. Dévoilant un portrait cru de la société russe, Glückspilze évoque avant tout une volonté de croire que tout est possible, grâce à des initiatives humaines et pleines de perséverance.

Bande-annonce

Durée
98 min
Année
2013
Pays
Suisse
Sections
Helvétiques
Regard Neuf
Première
Première mondiale
Langues
russe, allemand
Sous-titres
anglais, français
Production
Dan Riesen

Helvétiques

→ Tous les films