Claire Simon
France, 22 min

Pendant qu'elle garde la petite Marie, Irma reçoit un appel de son fiancé qui la presse de le rejoindre. La baby-sitter décide de laisser la fillette déjeuner et se rendre à l'école, seule. Elle lui fait promettre, en échange d'une cigarette, de ne rien dire à sa mère. Livrée à elle-même, et dans la crainte de « La Police », Marie va s'employer à effacer tous les indices qui dénonceraient l'absence d'Irma, « au cas où il lui arriverait quelque chose ». Tous ses gestes sont commandés par la fiction d'une enquête policière qu'elle invente par le biais de sa voix intérieure/off. Pour son troisième court métrage (Grand Prix du Festival Entrevues Belfort en 1988), Claire Simon filme la pensée d'un personnage. En mettant en scène les fantasmes de sa petite héroïne, le film, une fiction s'appuyant sur des ingrédients documentaires (tournage dans le 18e arrondissement de Paris, en Super 16, présence de personnes existant dans « la vraie vie »), interroge rien de moins que la capacité du langage à fonctionner de manière autonome pour créer plus que décrire, la réalité.

Emmanuel Chicon

Durée
22 min
Année
1988
Pays
France
Section
Maître du Réel Claire Simon
Langue
français
Sous-titre
anglais
Production
Atelier Productions

Maître du Réel Claire Simon

→ Tous les films