Loubia Hamra

Narimane Mari
France, Algérie, 77 min

25.04, 14:30, CAP1

Primé à maintes reprises en 2013, ce premier long-métrage illustre un formidable exemple d’appropriation, par de jeunes générations, d’une histoire qui forcément les dépasse. Laissant apparaître, par transparence, la colonisation et la guerre d’Algérie – ainsi que les rapports complexes et douloureux en découlant – Loubia Hamra est surtout empli de grâce et de la joie des enfants dans leurs jeux.

Cela démarre et s'achève à la plage, dans la baignade, les discussions et les rires. Entre les deux, c'est le monde et l'histoire qui se (re)jouent pour les enfants protagonistes du film. A travers des figures métaphoriques ou imaginaires, des jeux d'ombres et de regards, des scènes qu'ils habitent avec une évidente réjouissance, c'est la guerre d'Algérie, la colonisation et ses rapports complexes inhérents qui se dessinent. Leur langage rencontre celui de Narimane Mari et de son cinéma ; prises sur le vif, les images sont au service de l'action. Parfois quasi abstraites dans les séquences nocturnes et produisant des tableaux vivants, elles s'accompagnent d'un travail extrêmement précis de la bande sonore et de la musique, venant exacerber les atmosphères du jeu et des aventures. Primé à plusieurs reprises en 2013, ce premier long-métrage met en œuvre un formidable exemple d'appropriation, par de jeunes générations, d'une histoire qui dans un même mouvement leur appartient et les dépasse. Laissant apparaître, en filigrane, la fin de l'Algérie française, Loubia Hamra est surtout empli de grâce et de la joie des enfants.

Emilie Bujès

Bande-annonce

Durée
77 min
Année
2013
Pays
France, Algérie
Section
Doc Alliance
Langue
arabe
Sous-titre
anglais, français
Production
Narimane MariJean-Baptiste LegrandOlivier BoischotArnaud Dommerc
Contact de vente
Pascale Ramondapascale@pascaleramonda.com+331 49700370

Doc Alliance

→ Tous les films