Dokfa nai meuman

Apichatpong Weerasethakul
Thaïlande, Pays-Bas, 83 min

Ce petit bijou pluriforme est pour partie une fiction, un documentaire et un pseudo-documentaire, intelligemment entrelacés dans un seul et même récit. Apichatpong Weerasethakul et son équipe parcourent la Thaïlande du nord au sud, s'arrêtant au hasard dans des villages et des villes, où le réalisateur demande aux habitants d’imaginer une histoire dont il ne leur raconte que le début, celle d'un petit garçon handicapé et de son maître. Parmi les conteurs, des marchands de fruits et légumes, un boxeur accro à la télévision, une policière pieuse ou encore un écorceur de caoutchouc, qui peuvent modifier l'histoire à leur gré. Dans le même temps, le réalisateur décrit sous forme de saynètes la vie privée de ses personnages. Il nous montre leur quotidien, s'intéressant particulièrement à la souplesse et à la créativité avec laquelle ils affrontent leur destinée personnelle. Une réalité plus ou moins retravaillée apparaît par couches successives, mais Apichatpong Weerasethakul maîtrise les fils complexes de son récit et parvient à donner à ce patchwork filmique une profondeur émotionnelle d'une grande richesse.

Miryam van Lier

Durée
83 min
Année
2000
Pays
Thaïlande, Pays-Bas
Section
Cinquante
Langue
thaï
Sous-titre
anglais, français
Production
Hubert Bals FundFirecracker Film9-6 Cinema Factory
Contact de vente
Romain Holwegerromain.holweger@cinematheque.ch+41588000227