Maître du Réel 2019 – Werner Herzog

Visions du Réel invite une personnalité majeure du cinéma: le Maître du Réel 2019 est le réalisateur Werner Herzog.

VISIONS DU RÉEL CÉLÈBRE L’ŒUVRE DE WERNER HERZOG À L’OCCASION DE SA 50e ÉDITION

C’est à un cinéaste majeur du cinéma mondial que Visions du Réel, Festival international de cinéma Nyon, rendra hommage lors de sa 50e édition. C’est en effet Werner Herzog qui se verra décerner le Sesterce d’or Prix Raiffeisen Maître du Réel lors de l’édition 2019 du Festival (5–13 avril 2019). En partenariat avec la Cinémathèque suisse et l'ECAL, plusieurs événements sont organisés pour donner au public l'opportunité de rencontrer cet immense talent: une Masterclass le 9 avril ainsi que les projections d’une sélection de films et de son dernier long métrage, Meeting Gorbatchev (co-réalisé avec André Singer), en première suisse.

Né en 1942 à Munich en Allemagne, Werner Herzog vit entre la capitale bavaroise et Los Angeles depuis 1984. Figure emblématique du nouveau cinéma allemand d’après-guerre, il a réalisé quelque 70 films.

Évoluant librement entre les formes et procédés, la fiction et le documentaire, cinéaste à l’approche autant philosophique que physique, Herzog aspire sans relâche à «marcher jusqu’au bout du monde» (Gasherbrum, la montagne lumineuse). Tantôt omniprésent, tantôt cédant la place aux autres, entre héroïsme et expérience des limites (Herakles, son premier court métrage en 1962, ou La Grande extase du sculpteur sur bois Steiner), mégalomanie (Aguirre, la colère de Dieu ou Cobra Verde, deux des cinq films tournés avec l’acteur Klaus Kinski), un certain goût pour la folie et l’absurde, le cinéaste explore et arpente les êtres et les lieux, non sans humour ou (auto)dérision (Encounters at the End of the World). Auteur de plus de douze ouvrages en prose, il a tourné notamment avec Isabelle Adjani, Nicolas Cage, Christian Bale ou Nicole Kidman et remporté le Prix de la mise en scène en 1982, au FestIval de Cannes, pour son chef d’œuvre Fitzcarraldo.

Des informations complémentaires concernant les événements liés à la présence de Werner Herzog à Nyon seront communiqués en mars 2019.

• Soirée Maître du Réel, le lundi 8 avril 2019
• Masterclass Werner Herzog, le mardi 9 avril 2019

Photo: Werner Herzog ©Robin Holland

Filmographie

• Meeting Gorbachev (co-réalisé avec André Singer), 2018
• Into the Inferno, 2017
• Salt and Fire, 2016
• Lo and Behold, 2016
• Queen of the Desert, 2014
• From One Second to the Next, 2013 On Death Row I + II, 2012/13
• Into the Abyss - A Tale of Death, a Tale of Life, 2011
• Die Höhle der vergessenen Träume (La Grotte des rêves perdus), 2010
• Ode auf den Morgen der Menschheit (Ode to the Dawn of Man), 2010
• My Son My Son What Have Ye Done (Dans l’œil d’un tueur), 2009
• La Bohème, 2009
• Bad Lieutenant - Port Of Call: New Orleans (Bad Lieutenant – Escale à la Nouvelle-Orléans), 2008
• Encounters at the End of the World (Rencontres au bout du monde), 2007
• Rescue Dawn, 2006
• The Wild Blue Yonder, 2005
• Grizzly Man, 2005
• The White Diamond, 2004
• Rad der Zeit (Wheel of Time), 2003
• Christ and Demons in New Spain, 2002
• Ten Thousand Years Older, 2001
• Pilgrimage, 2001
• Invincible, 2000
• Gott und die Beladenen (The Lord and the Laden), 1999
• Mein liebster Feind (Ennemis Intimes), 1999
• Schwingen der Hoffnung aka Julianes Sturz in den Dschungel (Les Ailes de l’espoir), 1999
• Little Dieter Needs to Fly (Petit Dieter doit voler), 1997
• Tod für fünf Stimmen (Death for Five Voices), 1995
• Die Verwandlung der Welt in Musik (The Transformation of the World into Music), 1994
• Glocken aus der Tiefe (Les Cloches des profondeurs), 1993
• Lektionen in Finsternis (Leçons de ténèbres), 1992
• Film Lektionen (Film Lesson), 1991
• Schrei aus Stein (Scream of Stone), 1991
• Jag Mandir: Das exzentrische Privattheater des Maharadscha von Udaipur (Jag Mandir), 1991
• Echos aus einem düsteren Reich (Echos d’un sombre empire), 1990
• Wodaabe - Die Hirten der Sonne (Wodaabe, les bergers du soleil), 1989
• Les Gauloises, 1988
• Cobra Verde, 1987
• Wo die grünen Ameisen träumen (Le Pays où rêvent les fourmis vertes), 1984
• Gasherbrum - der leuchtende Berg (Gasherbrum, la montagne lumineuse), 1984
• Die Ballade vom kleinen Soldaten (La Ballade du petit soldat), 1984
• Fitzcarraldo, 1982
• Glaube und Währung – Dr. Gene Scott, Fernsehprediger (God’s Angry Man), 1980
• Huie's Sermon, 1980
• Woyzeck, 1979
• Nosferatu: Phantom der Nacht (Nosferatu, fantôme de la nuit), 1978
• La Soufrière, 1977
• Herz aus Glas (Cœur de verre), 1976
• Stroszek (La Ballade de Bruno), 1976
• How Much Wood Would a Woodchuck Chuck, 1976
• Mit mir will niemand spielen (Personne ne veut jouer avec moi), 1976
• Jeder für sich und Gott gegen alle (L’Énigme de Kaspar Hauser), 1974
• Die große Ekstase des Bildschnitzers Steiner (La Grande extase du sculpteur sur bois Steiner), 1973
• Aguirre, der Zorn Gottes (Aguirre, la colère de Dieu), 1972
• Behinderte Zukunft (Handicapped Future), 1971
• Land des Schweigens und der Dunkelheit (Pays du silence et de l’obscurité), 1971
• Auch Zwerge haben klein angefangen (Les Nains aussi ont commencé petit), 1970
• Fata Morgana, 1970
• Die fliegenden Ärzte von Ostafrika (The Flying Doctors of East Africa), 1969
• Maßnahmen gegen Fanatiker (Precautions Against Fanatics), 1969
• Lebenszeichen (Signes de vie), 1968
• Letzte Worte (Last Words), 1967
• Die beispiellose Verteidigung der Festung Deutschkreutz (The Unprecedented Defence of the Fortress Deutschkreutz), 1966
• Spiel im Sand (Game in the Sand), 1964
• Herakles, 1962