Visions du Réel renforce son Conseil de fondation

Quatre nouvelles membres aux profils expérimentés viennent renforcer le Conseil de fondation.

Ce changement renforce considérablement la compétence du Conseil de fondation en matière de cinéma tout en confirmant son engagement en faveur de la parité et de la diversité, conformément à la signature de la charte SWAN en avril 2019.Irène Challand, Pauline Gygax, Sonia Weil et Cornelia Seitler (de gauche à droite), les quatre nouvelles membres du Conseil de fondation occupent une place importante dans le paysage culturel et médiatique suisse.

Le nouveau Président du Conseil de fondation Raymond Loretan se réjouit "de la nouvelle composition du Conseil qui permettra de donner un souffle nouveau au Festival après 50 ans d'existence et de soutenir de manière encore plus efficace nos directrices artistique et opérationnelle Émilie Bujès et Martine Chalverat. En 2019, Visions du Réel signait la Charte SWAN, moins d’une année après, Visions du Réel a atteint cet objectif au niveau de la direction, des comités, des jurys, du comité de sélection et désormais au sein de son Conseil de fondation".

La charte SWAN

La charte SWAN a pour objectif de soutenir le rôle et la position des femmes dans l’industrie du cinéma suisse et international, notamment en rendant transparentes les listes des membres des comités de sélection et les programmateur·rice·s, en compilant les statistiques liées au genre, afin de soutenir SWAN avec des données fiables. En avril 2019, Visions du Réel a manifesté son intérêt pour cette cause en signant la charte; s’engageant ainsi à un calendrier de transformations des instances dirigeantes du Festival pour atteindre rapidement la parité. Moins d’une année après, Visions du Réel a atteint cet objectif au niveau de la direction, des comités, des jurys, du comité de sélection et désormais au sein de son Conseil de fondation. L’élection de ces quatre figures féminines illustre l’engagement du Festival en faveur de la charte SWAN.