Interview d'Aya Tanaka | Eau douce Eau salée

Une soeur filme son grand frère, dans le double sens du terme, devenu agoraphobe. Une fille filme son père qui s'est rabougri en même temps que ses idéaux. Sœur et fille, Aya Tanaka, Japonaise expatriée en Belgique et membre de la ‘Lost Gene’, filme sa famille nippone, l'épuisement des corps enfoncés dans l'obscurité, pour conjurer leur disparition et l'adieu au monde de l'enfance.

Film: Eau douce Eau salée