Ateliers | D.Gagnon & A.Stonys

Invités d’honneur du Festival 2016 dans le cadre des Ateliers: le Canadien Dominic Gagnon et le Lituanien Audrius Stonys, deux réalisateurs majeurs de la scène internationale dans le domaine du cinéma du réel.

Rencontres avec deux réalisateurs de renommée internationale

Dans le cadre de ses traditionnels Ateliers, Visions du Réel accueille deux cinéastes incontournables dans le monde du cinéma du réel. Invités d’honneur cette année afin de transmettre au public leurs univers et modes de travail: le Canadien Dominic Gagnon, qui articule sa démarche à travers des installations sonores, des machines et des concepts, et le Lituanien Audrius Stonys, qui ne cesse d’interroger le monde dans ses créations, mêlant ainsi le matériel au spirituel.

Audrius Stonys: cinéaste de l’invisible

Le travail du Lituanien Audrius Stonys prend la forme d’une quête ouvrant sur un imaginaire fait de fragilité et de poésie. Le ciel et la terre, le haut et le bas, l’immanent et le transcendent habitent son cinéma. Ses dernières réalisations – principalement des courts et des moyens métrages – interrogent le geste même de filmer à travers l’emploi de la pellicule et de la technologie numérique. Cette manière de faire influence l’esthétique de ses films ; il n’est pas rare que des accidents de pellicule soient montrés au spectateur. Son cinéma est une prise de parole passant par l’image, directement influencé par son vécu sous le mensonge et la propagande de l’ère soviétique.

Films de Audrius Stonys projetés à Visions du Réel, du 15 au 23 avril 2016

2014        Gates of The Lamb (44’)

2012        Cenotaph (63’)

2011        Ramin (58’)

2010        I Walked Through Fire, You Were With Me (37’)

2008        Four Steps (42’)

2007        The Bell (56’)

2006        Uku Ukai (30’)

2004        Countdown (45’)

2001        alone (16’), Prix du Public à Visions du Réel 2001

2000        Flight Over Lithuania or 510 Seconds of Silence (8’)

1999        Fedia. Three Minutes After The Big Bang (10’)

1998        Harbour (10’)

1996        Flying Over Blue Field (20’)

1995        Antigravitation (20’)

1993        Apostle of Ruins (18’)

1992        Earth of The Blind (24’)

1990        Baltic Way (10’)

1989        Open The Door to Him Who Comes (10’)

Dominic Gagnon: cinéaste du chaos

Réalisateur, artiste d’installation et de performance, Dominic Gagnon travaille à partir d’images issues du web. Ses œuvres interrogent la spécificité du cinéma tout en suggérant l’éclatement de ses cadres formels. Par ces torsions, sa pratique remet en question les modalités institutionnelles et culturelles de production et de consommation d’images. Son travail se concentre sur les thèmes des mythologies contemporaines, des productions marginales de l’image en mouvement et de leur censure, des conditions de médiation entre l’œuvre et le spectateur. Les problématiques de la violence, de l’économie, des sans-abris, de l’identité ou encore du sadomasochisme font partie de son propos.

Films de Dominic Gagnon projetés à Visions du Réel, du 15 au 23 avril 2016

2015        of the north (74’), Prix du Jury Régionyon à Visions du Réel 2015

2013        Du rouge à lèvres (1’)

2013        Hoax_Canular (91’)

2012        Society's Space (60’)

2012        Big Kiss Goodnight (62’)

2011        Pieces And Love All to Hell (61’)

2010        DATA (61’)

2009        RIP in Pieces America (61’)

2007        High Speed (47’) 

2005        Blockbuster History (22’)

2004        Total Recall (5’)

2004        The Matrix (4’)

2002        ISO (75’)

2000        Du moteur à explosion (41’)

1997        Beluga Crash Blues (19’)

1996        Parapluie Bomb City (12’)