Arnaud Des Pallières's Interview | Masterclass

Après des études de littérature et une pratique d'acteur et de metteur en scène théâtral, Arnaud des Pallières apprend le cinéma à la Fémis. Le moment fondateur de son cinéma semble pourtant être la conférence de Gilles Deleuze « Qu'est ce que l'acte de création ? », qu'il filme en 1987. Dès lors suivront courts, moyens et longs métrages oscillant entre fiction et documentaire, parmi lesquels Drancy Avenir (1996), Is Dead (portrait incomplet de Gertrude Stein) (1999), Disneyland --Mon vieux pays natal (2001), Adieu (2003), Parc (2008), Diane Wellington (2010), Poussière d'Amérique (2011). Une traversée du présent et du passé que le cinéaste ne cherche pas à documenter mais plutôt à recréer avec des éléments du réel : un voyage d'images et de sons dans lequel l'information disparaît et surgit l'évocation d'un instant, d'une époque, d'un état du monde.

Atelier: No linkhandler TypoScript configuration found for key tx_eventival_domain_model_section..