Jury Cinéma suisse 2016


Inti Cordera

Réalisateur et producteur de films documentaires, Inti Cordera est né à Mexico en 1969. En 1992, il débute sa carrière de réalisateur avec le documentaire Neruda in Isla Negra. En 1995, il crée La Maroma, une société de médias spécialisée dans la réalisation de documentaire pour la télévision, le cinéma, et autres projets spécifiques. Il est également le fondateur (en 2006) et le directeur général du festival international de films documentaires de Mexico (DocsDF). Il a été membre du jury pour plusieurs festivals nationaux et internationaux et membre du comité de sélection pour l'institut mexicain de cinématographie (IMCINE), le conseil national cinématographique d'Equateur (CNCINE), l'institut du cinéma uruguayen (ICAU) et pour le fond mixte de promotion cinématographique colombien (PROIMAGENES). D'avril 2013 à juin 2015, il a été le coordinateur général du réseau des festivals de cinéma mexicain: RedMexFest.

Michel David

Né à Nantes à la fin de la guerre. Formé à l'école de la cinéphilie militante et des ciné clubs. Après différentes tentatives de travail, devient fonctionnaire, reste sept ans au Centre National du Cinéma. A la fin des années 1980, devient producteur (ne voulant être ni auteur, ni exploitant de salles, ne réussissant pas alors à être distributeur). Découvre, en travaillant pour différentes sociétés, que ce n'est pas un métier, mais une passion. Crée Zeugma Films en juin 1996. Il a produit environ 60 films documentaires depuis 20 ans. Souvent dans une grande fidélité à des auteurs qui conçoivent le cinéma documentaire dans une approche poétique, comme Pierre Yves Vandeweerd et Alessandra Celesia. S'est lancé depuis dans la distribution de films en salles (de 5 caméras brisées à Sud eau Nord déplacer, de Akerman à Guerin). Et dans l'édition de DVD. N'a pourtant pas l'intention de devenir une multinationale, mais de rester un artisan. Un amoureux du cinéma.

Arami Ullón

Arami Ullón est née au Paraguay en 1978. Elle travaille depuis 1995 dans le domaine de l'audiovisuel international. En tant que productrice, elle a travaillé, notamment, sur les films The Call of the Oboe (1998), Miami Vice (2006) et 18 and 1/2 cigarettes (2011). El Tiempo Nublado (2014) est son premier long métrage documentaire en tant que réalisatrice. Le film, qui raconte la relation entre la réalisatrice et sa mère, âgée et malade, a reçu le prix Regard Neuf au Festival Visions du Réel en 2014. Il a également reçu deux prix lors du Cinélatino – Rencontres de Toulouse en 2015 et a remporté le prix du Meilleur Film au Basler Filmpreis la même année. Il fut le premier film à représenter le Paraguay aux Oscars. Arami Ullón travaille actuellement sur son deuxième documentaire, I Left Without Looking at You Closer. Le film a fait partie de la sélection du Curso de Desarrollo de Proyectos Cinematográficos Iberoamericanos en 2015, où elle a travaillé avec le réalisateur Karim Ainouz et le scénariste Fernando Castets.

Revenir au Jury 2016 >